Historique
CLUB   


    Bien avant la fondation de l’Association Sportive de Monaco, la natation et la water-polo étaient pratiqués en Principauté ; ces sports nautiques étaient l’apanage de 3 clubs, dont nous retrouvons les traces dès 1909 : l’Etoile, l’Herculis et le Monte Carlo Swimming Club.
    Ainsi, les archives montrent que l’équipe de l’Etoile de 1909, championne de la Côte d’Azur 2ème série, était formée de MM. MONTANETTI, PALMERO, CIMAVILLA, MEDECIN, MARINI, LEARDI, TODESCHINI. L’année suivante, le titre est remporté par l’Herculis.
    En natation, Robert BONELLI remporte le championnat de France des 400 m. en mer en 1912 et, en 1913 les 500 m et 1500 m nage libre.

Après la 1ère Guerre Mondiale et jusqu'en 1924

    Les sociétaires de ces 3 clubs ont su porter haut leurs couleurs, et s’imposent dans toutes les compétitions auxquelles ils prennent part. Les sports nautiques reprennent leur activité et l’équipe fanion, composée des MM. PASTORELLO, PROVOST, GIORDANO, CIMAVILLA, VATRICAN, RINALDI et MARTIN, se distingue dans plusieurs tournois.
    En 1919, Gaston MEDECIN est champion de Pairs des 100 m nage libre 2ème catégorie et champion de France dans le relais 5 x 50 m nage libre.
     En 1920, toujours sous les couleurs de l’Herculis, les MARTIN, TODESCHINI, CIMAVILLA, RINALDI, MALAUSSENA, BONELLI et TREGLIA remportent le championnat de la Côte d’Azur de water polo 2ème série et se qualifient pour disputer le championnat de France.
    Le Monte Carlo Swimming Club, présidé par M. LEARDI, prend la succession de l’Herculis.
    Dès sa formation, le nouveau groupement fait un gros effort et organise des réunions très intéressantes. Les organisateurs sont MM. LEARDI, Dr FRETTE (Président du Comité Côte d’Azur), SUSINI, PONS, DE SIGALDI, OUTA, GIORDANO.
    Nous relevons la participation de Mlles MONTANETTI et VIALET et de MM. CANIBALEWSKY, ASIANI, PAOLETTI, BARRAL, VIALET, ZUNINO, qui se distinguent en natation et en plongeon. L’équipe de water polo, avec MM. MARTIN, MALAUSSENA, TODESCHINI, BONELLI, TREGLIA,CIMAVILLA, DOMINIQUE, se classe 3ème du championnat de France ; à la suite des Enfants de Neptune de Tourcoing et de la Libellule de Paris.
    En 1924 est créée l’Association Sportive de Monaco de la fusion de plusieurs sociétés de Monaco. Dès la 1ère saison, les succès sont importants. Les poloïstes obtiennent une victoire à Lyon en battant le C.N. Lyon par 3 buts à 0 ; à leur retour, ils remportent le tournoi de Bordighera et la coupe de Vintimille.
    Mais de nombreuses difficultés lassent les dirigeants les plus dévoués. Les manifestations sont organisées avec des installations de fortune ; la plus grande partie des ressources de la société sont attribuées à la section football ; la pratique de la natation est abandonnée au sein de l’ASM ; pendant quelques années, les nageurs défendront les couleurs du Sporting Club de Menton.
    A la suite de l’intervention de M. Jacques REYMOND, Adjoint délégué aux Sports, l’activité de la section reprend. Mais les règlements imposent un stage en division inférieure à tout nouveau club. L’équipe, composée de MM. FANCUILLI, ROSE, SENECA, BERGONZI, BORGHINI, BRONFORT, renforcée par RUSSEL, remporte facilement le championnat régional de 2ème série et accède en 1ère division.
    L’année suivante, l’ASM s’impose dans toutes les compétitions auxquelles elle prend part. Un premier tournoi de water polo comptant pour le championnat e France est organisé dans un bassin improvisé au Phare Vert ; il est gagné par le Racing Universitaire d’Alger. Un nouveau poloïste et nageur, Tonin DAMILANO, vient grossir les rangs des asémistes ; pendant quelques années, il va glaner tous les titres régionaux en nage libre.
    Sur l’initiative de M. Charles BERNASCONI, Maire de Monaco, est construit le bassin nautique, ce qui permet à la section de développer son activité et d’envisager l’organisation de manifestations internationales. La piscine olympique du Monte Carlo Beach est inaugurée en 1928.

L'entre - Guerre

    Jusqu’en 1939, l’A.S.M. remporte pratiquement tous les titres régionaux : les juniors (Messieurs OLIVI, MASSABO, VACAREZZA, MARSAN, DREYFUS, BERBIS, MERLO) enlèvent, notamment, la Coupe Formento (relais 3 x 50 m 3 nages, 5 x 50 m nage libre et water polo). L’équipe 1ère de water polo, composée de MM. FANCIULLI, PETRINI, RUSSELL, DAMILANO, BORGHINI, BERBIS et BRONFORT, est éliminée en ¼ de finale du championnat de France par le C.N. Lyon par 4 buts à 3.
     A cette époque, du 20 au 27 août 1939, se déroule la première grande compétition internationale, les VIII° Jeux Universitaires, à laquelle la section apporte son concours technique.

La Guerre

    Cette période va, pendant quelques années, réduire l’activité sportive. Un championnat groupe les équipes de Provence et de la Côte d’Azur ; l’AS Monaco réussit quelques performances, notamment l’équipe junior, avec MM. SACCO, BERBIS, DREYFUS, MARSAN, VACAREZZA, MERLO, SANFILIPPO, GALLUY et CORRIERI, compose l’une des meilleures formations de la catégorie.
    L’équipe 1ère effectue une tournée dans le lyonnais où, en compagnie du C.N. Lyon, elle participe à des manifestations de propagande à Vienne, Lyon, Bourg, Belley, Romans et Valence ; elle obtient encore 2 beaux succès à Marseille et Annecy.
    Vers la fin de la guerre, l’International Roger VAN DE CASTEELE prend l’entraînement en mains. Ses indéniables qualités sportives incitent les jeunes à fréquenter le bassin nautique.
    Aussitôt que les relations internationales peuvent reprendre, de grandes rencontres sont organisées. Le public monégasque peut voir évoluer les meilleures formations. Il suit également avec attention les performances des éléments de la section. L’équipe fanion reste imbattable sur la Côte d’Azur et se distingue en championnat de France. De même, nageurs et nageuses remportent de nombreux titres régionaux.
    En 1945, ce sont les premiers succès sportifs importants contre le C.N. Lyon, le C.N. Marseille et le R.C. de France.

L'après - Guerre

En 1946, la section reçoit en Principauté le C.N. Marseille, le C.R.S. Marseille, le Stade Français, le P.C. Genève, les E.N. de Tourcoing, le Royal Brussels S.C. Elle se déplace à Lyon, Clermont-Ferrand, Paris, Genève, Mons et Bruxelles, où elle participe aux Challenge Van Schelle, Saquin et Matthieu.
    L’équipe, composée de MM. CHIAVERINI, MICHELLY, VACAREZZA, VAN DE CASTEELE, GAGGINO, MARSAN, BORGHINI, est éliminée en ¼ de finale des championnats de France, division Nationale. Les nageurs MOCAN et SZEGEDY réalisent des performances remarquables en natation.
    En 1947, l’AS Monaco organise des réunions avec la participation du R.N. Bordighera, des Dauphins de Tunis, du Royal Brussels S.C., du R.N. Florence, de la Nage de St Gilles de Bruxelles, de l’Asterdamsche Zwem en Poloclub de Meeuwem, du Cercle Royal Ghent S.C., de l’A.S. de la Préfecture de Police de Paris. La section participe au challenge De Vreese, organisé par le Royal Ghent S.C.
    L’équipe de water polo, composée de MM. CHIAVERINI, MICHELLY, MULLER, HATOT, VAN DE CASTEELE, GAGGINO, MARSAN, BORGHINI, est éliminée en ½ de finale des championnat de France, division Nationale par les Dauphins du Toulouse O.E.C. Le 10 septembre de cette même année, Alex JANY bat le record du monde du 100 m nage libre dans le bassin du Monte Carlo Beach, en 56’’25.
    En 1948, le R.N. Florence, le Wiener Athletic Sportklub, le R.N. Bordighera, le Royal Brussels S.C. le R.N. Napoli, la S.S. Lazio de Rome, sont invités à Monaco. L’ASM se déplace à Camogli et à Gènes ainsi qu’à Impéria pour participer au Torneo Felice Cascione.
    En 1949, la section poursuit l’organisation de réunions internationales. Les champions olympiques américains, tels Mlles OLSEN et JENSEN et MM. STACK, RIS et HARLAN, font une exhibition remarquable, en compagnie des champions et champions français comme Mlles JANY, MOREAUX, BERLIOUX et MM. JANY, NAKACHE, PADOU, LUSIEN, PIROLLEY, VALLEREY, HERNANDEZ ; cette manifestation obtient un succès sans précédent. Nous voyons également au bassin nautique le Kingsbury S.C., le Jadran de Split, le R.N. de Napoli, le Club de Natation de Manresa, la Jeunesse Sportive Goulettoise de Tunis, le Pro Recco, le Royal Brussels S.C., le R.C. d’Epernay. Les poloïstes asémistes remportent la coupe Sappia à San Remo et le Torneo Felice Cascione à Impéria. Ils font une tournée en Espagne, à Manrea, Tarrassa, Mallorca, Barcelone, Saladelle, Martorell.

Les années 50

Durant cette décennie, l’activité de la section est toujours aussi brillante. Le Kingsbury S.C., la S.S. de Nervi, la S.S. Lazio de Rome, le Club de Natation de Martorell, la Jeunesse Sportive Goulettoise de Tunis, l’Andrea Doria de Gènes, l’A.S. de Constantine, le R.C. de France, sont invités à Monaco, cependant que les asémistes se déplacent à nervi à San Remo et à Impéria où ils remportent la coupe Sappia et le Torneo Felice Cascione.
    En 1951, en championnat de France de water polo, l’équipe, composée de Messieurs PAGNEY, GROULT, SEGGIARO, VAN DE CASTEELE, VUIDET, MARSAN et GAGGINO, se classe deuxième lors du tournoi final du championnat de France, gagné par les Enfants de Neptune de Tourcoing ; elle précède l’ASPP Paris et l’A.S. Montferrandaise. Les réunions amicales se poursuivent au bassin nautique. L’équipe remporte un nouveau succès dans la coupe Sappia.
    En 1952, malgré une victoire 12 à 1, par décision fédérale, l’ASM est éliminée du championnat de France de water polo. L’activité se limite au programme des réunions amicales avec la venue en Principauté des équipes de Genova Nuoto, le R.N. Napoli, le S.C. Quinto, l’Andrea Doria de gènes, l’équipe olympique australienne, le Ballet Nautique des Mouettes de Paris ; l’ASM se déplace à Impéria, San Remo et Gand.
    En 1953, les PAGNEY, SEGGIARO, VAN DE CASTEELE, VUIDET, PERPERE, GAGGINO, BERTRAND, RICHARD, BERENGER remportent le tournoi de water polo organisé à Marseille, comptant pour le 1er tour du championnat de France, en battant le C.N. Marseille, les Dauphins de Toulouse et l’AS Montferrandaise ; celui du 2ème tour à Paris devant l’APPP Paris, le C.N. Roubaix et l’U.S. Métro ; ils se classent 3ème au tournoi final, battus par la C.N. Havrais et le S.R. Clomar. L’équipe remorte également la coupe Citta de San Remo devant le R.N. Florence, le Royal Ghent S.C. et le Cercle des Nageurs de Nice.
    En 1954, la saison débute par une rencontre disputée à Albisola à l’occasion de l’inauguration du bassin construit avec l’appui du CONI par les dirigeants de l’Amatori Nuoto Savona. En championnat de France, l’équipe remporte le tournoi du 1er tour mais est éliminée en ¼ de finale. En natation, VUIDET, suivi de BERENGER, se classe 1er dans le championnat de Grand Fond. Le club de natation de Manresa rencontre l’ASM en match amical. Une grande réunion internationale est organisée au Stade Nautique, opposant le R.C. de France au Gentse Zwemvereniging (champion de Belgique). Les Ballets Nautiques des Mouettes de Paris font une exhibition qui obtient encore un très grand succès.
     Toute cette activité sportive florissante et intense a permis à l’A.S. Monaco d’organiser les Championnats d’Europe de Natation, Plongeon et Water Polo en 1957. D’autres manifestations de grande envergure ont été organisées : les Championnats Internationaux Militaires de Natation et de Water Polo, division Nationale et Excellence, les Championnats de France scolaires et universitaires de natation, les Championnats d’Europe de Natation de l’Union Générale et Sportive de l’Enseignement Libre …

Les années 60

    De nombreuses compétitions internationales continuent d’être organisées en Principauté, de même que des championnats de France UNSS. A cette époque, d’ailleurs, plusieurs records de France sont battus par les nageurs asémistes, et notamment messieurs VARLET, GOLLION, DE NALE, MILLO, ROLLAND, placés sous la houlette de M. et Mme PIROLLEY.

Les années 70

Le changement de présidence, avec l’arrivée de Madame Yvette LAMBIN-BERTI à la tête de l’AS Monaco Natation, permet d’afficher de nouveaux objectifs. Le club s’enrichit, en 1974, d’une section de Natation Synchronisée. Assez rapidement, des jeunes filles, telles Muriel CAPS, Pia CALDER ou encore Joanne RACKLIN ont obtenu des sélections en équipe de France.

    Plus proche de nous, la section Natation Sportive connaît de brillants résultats, tant sur le plan national, qu’international.

    La section a formé plusieurs internationaux de nationalités différentes : les monégasques tout d’abord, avec messieurs ADORNO, VERDINO qui se classe 6ème aux Championnats d’Europe Junior, FAURE, et les français, avec notamment Romain BARNIER (qualifié pour les JO de Sydney), Michel ARNOUX, Yann BERTHAUX et Nicolas JOB.
   
    Des participations aux Jeux Olympiques pour Messieurs NOVARETTI, ADORNO à Los Angeles, VERDINO à Barcelone et Atlanta, FAURE à Sydney, RAVERA à Athènes.

     Deux nageurs asémistes se retrouvent, en 1995, en finale B des Championnats du Monde à Rio de Janeiro ; il s’agit de Christophe VERDINO pour Monaco, et Michel ARNOUX représentant la France.

     Lors des Jeux des Petits Etats d’Europe, l’AS Monaco Natation s’est particulièrement distinguée en remportant systématiquement plusieurs médailles d’or, d’argent et de bronze.
    Des podiums lors des championnats de France de 1ère, 2ème et 3ème division agrémentent un palmarès déjà très fourni.

* * *

    La section Natation Synchronisée est créée en 1976.
    Dès la création des Internationaux de France, compétition la plus relevée en matière de natation synchronisée, l’ASM a été représentée, avec Marie Pierre GRIFFA et Muriel CAPS en duo. En 1998, un ballet d’équipe est sélectionné pour y prendre part, composé de mesdemoiselles FAUSTINI, CALAMUSA, NOVARETTI et SUCHAUD. Le nombre de places obtenu en finale des championnats de France par la section ne se compte plus, avec notamment Marie Dominique GRIFFA et Marine et Monica GLESS.
    Ce formidable travail aboutit, en 1998 et 1999, à l’obtention d’une médaille de bronze aux championnats de France de Nationale 2, en duo, obtenue par mesdemoiselles VALCESCHINI, VAN KLAVEREN et JAHLAN.
    En 2000, les ballerines rouges et blanches ont fait une bien belle saison, en étant récompensées par trois médailles de bronze et une d’argent au niveau régional, ainsi qu’une d’argent et une de bronze en compétition internationale à San Marin.
    L’équipe senior a représenté la Principauté en championnat de France national 1, plus haut niveau français, en ballet d’équipe et en duo. La performance du club est d’autant plus méritoire puisque le ballet monégasque évolue à 5 alors que la majeure partie des formations françaises sont composées de 8 jeunes filles.

* * *

    La section plongeon a vu le jour en 1988, sous l'impulsion de Madame LAMBIN BERTI, Présidente de l'AS Monaco Natation.
    En une dizaine d'années, la piscine du Stade Louis II a vu l'éclosion de 5 internationaux de 3 nationalités différentes : Jonathan NIGIONI et Nicolas ROSTAGNI pour Monaco, Gilles EMPTOZ LACOTE et Audrey COLOMBI pour la France et Alexander SIBONY pour le Maroc.
    Les principaux résultats des jeunes asémistes pourraient se résumer ainsi : nos représentants ont obtenu plus d’une trentaine de podiums internationaux, dont 1 médaille d'argent à la Coupe d'Europe 95 et 1 médaille de bronze lors des championnats d'Europe de 1997, obtenue par Gilles EMPTOZ-LACOTE, devenu le meilleur plongeur français.
    Ce même Gilles EMPTOZ LACOTE a été sélectionné pour les Jeux Olympiques de Sydney où il se classe 6ème en plongeon synchronisé à 3 mètres, et 8ème en plongeon synchronisé en haut vol. Au total, l'AS Monaco Natation - section Plongeon est, à ce jour, le 3ème club français et compte de très nombreuses sélections en équipe de France pour des compétitions officielles (championnats du monde et d'Europe senior et junior, Coupe du monde et d'Europe).

* * *

    Le water polo connaît une nouvelle jeunesse, sous l’impulsion de son entraîneur, Monsieur BONCI.
    Dans les années 80, l’équipe fanion participe même au championnat de France de deuxième division. Aujourd’hui, de nouvelles ambitions animent la section. Les progrès réalisés en quelques saisons ont couronné les efforts consentis par tous. Cette année, le niveau atteint par l’équipe fanion lui a permis de se hisser parmi les meilleures de Nationale III, et de se rapprocher sensiblement du niveau des équipes évoluant en Nationale II.

* * *

      La section Natation a formé de nombreux internationaux et conquis de nombreux titres, tant sur le plan national français qu’international. L’A.S. Monaco Natation reste l’un des rares clubs a développer en son sein les quatre disciplines que sont la natation sportive, la natation synchronisée, la plongeon et le water polo.









Actualités

le Bureau

Historique

Informations rentrée
2016

Boutique